Moto électrique : un grand pas en avant pour l’environnement

Les véhicules électriques ont définitivement fini par séduire les adeptes de deux-roues. Moins énergivores et respectueuses de l’environnement, les motocyclettes électriques sont devenues des incontournables, surtout pour ceux qui souhaitent réduire leur empreinte carbone.

Quels sont les avantages d’une moto électrique ?

Les motos électriques sont l’avenir des deux-roues. Scooters électriques, mobylettes et moto-cross électriques emplissent désormais le bitume, et ce, pour le plus grand bonheur des adeptes du vert. Leur principal avantage réside dans le fait qu’elles ne délivrent aucune pollution sonore, contrairement aux motos classiques dont le bruit est bien souvent irritant pour les autres usagers de la route. Les motos électriques ne participent pas non plus à la pollution atmosphérique et se révèlent pratiques du fait qu’elles ne requièrent pas de beaucoup d’entretien comme c’est le cas avec les motos à moteur thermique qui requièrent un entretien permanent.

Si l’on sait que le prix des carburants ne cesse d’augmenter, investir dans une mobylette électrique revient à être une bonne idée. En effet, comme elles ne fonctionnent pas à l’essence, cela les rend des plus économiques. Il convient également de rappeler que de plus en plus de villes proposent actuellement des primes pour l’achat des scooters électriques, ce qui réduit de manière conséquente l’investissement de départ. La mesure devrait s’étendre dans les années à venir à tous les deux-roues, comme ce fut le cas avec le bonus écologique. Il se dit également que les assureurs vont adapter leurs offres aux scooters électriques afin que leurs utilisateurs bénéficient des mêmes garanties que les conducteurs de motos à moteur électrique.

Les points à connaitre avant de se lancer

Comme pour la trottinette électrique, la moto électrique a ses faiblesses, notamment au niveau de l’autonomie qui est assez faible. Certains modèles n’arrivent à effectuer qu’une centaine de kilomètres et doivent être rechargés pour démarrer de nouveau. Bien évidemment, cela dépend de la mode de conduite et de la vitesse à laquelle on roule, mais en règle générale, l’autonomie de ce type de véhicule est assez restreinte. On notera également le problème de la recharge. Comme le nombre de bornes électriques en France est assez faible, il est bien difficile pour les conducteurs de pousser leur engin près de la borne la plus proche sans faire quelques kilomètres à pied. Après, les motos électriques restent encore assez chères et comme la demande est encore assez faible, l’offre n’est pas encore très étendue, laissant un maigre choix aux acheteurs.

Dans tous les cas, les mobylettes électriques restent de bons investissements pour les motards qui souhaitent profiter de leur passion sans avoir à craindre pour leur empreinte carbone. Il convient de rappeler qu’il est tout aussi impératif de se protéger lorsqu’on monte sur une moto électrique. Le port du casque moto est obligatoire au même titre que les gants homologués et autres équipements de moto incontournables. La conduite d’une moto électrique nécessite également un permis comme les motos Harley Davidson classiques et tous les conducteurs doivent se rappeler que même à moto à faible performance, le risque de danger est toujours aussi réel, aussi bien pour lui-même que pour les autres usagers de la route.