Que faut-il savoir sur le secteur commerce ?

Le développement économique d’un pays repose en grande partie sur le secteur Commerce. En France, suivant l’étude effectuée par l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE), trois millions de personnes, dont 80 % sont salariés, travaillent dans ce domaine.

Pratiquement la moitié de ces professionnels font du commerce de proximité ou exercent dans la grande distribution. Le reste opère dans le Business to Business (B2B), dans la vente de services ou de produits dédiés aux entreprises.

Les sous-secteurs de la filière

Toujours selon l’INSEE, on a quatre grands sous-secteurs qui regroupent les nombreux types de commerces. Ce sont respectivement :

  • Les salariés exerçant dans les commerces
  • Les professionnels qui travaillent en tant qu’intermédiaires commerciaux
  • Les cadres commerciaux
  • Les commerçants

Parmi les nombreuses catégories du secteur, il y a l’artisanat commercial, le commerce de gros et/ou de détail, le commerce d’automobile. Voilà qui pourrait donner une idée de carrière pour une femme entreprenante qui veut créer sa propre entreprise.

Les milieux commerciaux

Tous les professionnels évoluant dans le secteur Commerce pratiquent leurs activités dans différents environnements.

  • Il y a les centres villes, là où l’on trouve les pâtisseries, les épiceries fines, les boucheries…
  • En périphérie, il y a ce que l’on appelle les « commerciales » ; ce sont des établissements qui proposent aussi divers services comme l’aire de stationnement, des formules de livraison, des salles d’exposition…
  • Divers événements accueillant foires et salons permettent l’accès de différents types de clientèle comme le grand public ou les professionnels
  • Il y a également la vente à distance ou l’e-commerce
  • Enfin, la vente directe, regroupant des millions de professionnels indépendants dont des vendeurs à domicile, des agents commerciaux, des commerçants…

Les outils de vente

Pour bien vendre un produit ou un service, et pour fidéliser la clientèle, il faut un grand nombre d’outils et solutions performants. Le web marketing est depuis quelques années un incontournable. Bien que les enseignes utilisent différents supports de communication, Internet est devenu un impératif.

La gestion de la relation-client, le SAV, l’offre de livraison (payante ou sans frais), la gestion de l’approvisionnement pour prévoir une rupture de stock ainsi que de nombreuses mesures sont mises en œuvre.

De nombreuses actions commerciales comme la prospection, les promotions, la fidélisation font aussi partie des nombreux outils utilisés.

Bien sûr, il y a un grand nombre de techniques de commercialisation à maîtriser pour les métiers de la vente.

L’utilisation de dispositif innovant comme la caisse enregistreuse offre une plus grande sécurité au professionnel et un plus grand confort aux clients.

La caisse enregistreuse, qu’est-ce que c’est ?

La caisse enregistreuse est une solution de règlement facile et rapide. C’est un matériel qui offre plusieurs avantages.

Pour le commerçant, cette caisse électronique permet de :

  • Calculer rapidement les achats de chaque client
  • Imprimer le ticket de caisse
  • Calculer et indiquer les taxes
  • Rendre la monnaie
  • Enregistrer toutes les transactions effectuées
  • Synchroniser toutes les données de caisse à un PC
  • Ranger les recettes grâce au tiroir-caisse
  • Lire la carte de règlement et le code-barres

Pour le client, la caisse enregistreuse :

  • Épargne la longue file d’attente
  • Permet d’avoir un aperçu sur chaque article acheté et le prix correspondant
Plus d'articles de Commerce Equitable

Des meubles écologiques pour la chambre d’enfant

Pour préserver la santé des tout-petits et l’environnement, de nombreuses marques engagées...
Lire la suite