Climatisation : comment réduire sa consommation ?

Pour rafraîchir l’air ambiant lorsque le soleil tape fort, le climatiseur constitue un allié incontournable. Cependant, son utilisation représente un certain coût impactant sur votre facture d’énergie. Pour réduire la consommation énergétique de cet appareil, voici quelques gestes simples à mettre en pratique.

Bien choisir votre appareil de climatisation

Afin d’éviter les mauvaises surprises sur votre facture d’électricité, il est avant tout important de bien choisir votre climatiseur. Ce dernier doit notamment être adapté à l’espace à rafraîchir. Notez qu’il en existe deux principaux types dans le commerce :

•             Le climatiseur mobile monobloc : ce modèle se distingue par son coût abordable et son installation aisée. Il suffit de poser le raccord de la gaine d’évacuation de l’air chaud. En revanche, ce type d’appareil de climatisation est assez faible en termes de puissance. Il ne convient pas pour rafraîchir une grande pièce. Par ailleurs, il est assez bruyant.

•             Le climatiseur fixe split system : ce modèle est revanche peu bruyant et puissant. Son usage est conseillé pour refroidir plusieurs pièces. Son installation nécessite par contre l’intervention d’un frigoriste certifié.

Il convient de préciser que des appareils appelés climatiseurs Atex sont aussi disponibles dans le commerce. Cependant, ces dispositifs sont principalement utilisés dans des zones industrielles soumises aux contraintes Atex. Ils sont entre autres destinés à refroidir des espaces confinés. Tout comme pour les appareils destinés à rafraîchir des maisons d’habitation, les dispositifs utilisés en milieux professionnels doivent aussi être bien choisis pour faire baisser les factures d’énergie.

Les détails à vérifier avant l’achat d’un climatiseur

Pour économiser sur votre facture énergétique, pensez à choisir un climatiseur performant. Certains points doivent pour cela être pris en compte :

•             Vérifiez l’efficacité énergétique et le volume sonore de l’appareil en vous fiant à son étiquette-énergie (un modèle A ou A+ est recommandé pour un dispositif peu énergivore) ;

•             Choisissez un appareil doté de la technologie « inverter » adaptant la consommation d’énergie en fonction de la température ambiante ;

•             Faites-vous conseiller par un professionnel qui pourra vous aider à sélectionner un dispositif en tenant compte des caractéristiques de votre habitat.

Climatisation : les bonnes pratiques pour faire des économies d’énergie

Pour limiter la consommation d’énergie liée à la climatisation, certaines habitudes doivent être adoptées :

•             Évitez de dépasser un écart de température de 8 °C entre l’extérieur et l’intérieur ;

•             Évitez de régler le thermostat trop bas pour faire baisser rapidement la température de la pièce ;

•             Fermez toutes les ouvertures (portes et fenêtres) dans une pièce climatisée pour éviter la surconsommation d’énergie ;

•             Entretenez régulièrement votre appareil pour améliorer ses performances, augmenter sa durée de vie ;

•             Réaliser un nettoyage régulier des filtres ;

•             Bien choisir l’emplacement du condenseur (éviter l’exposition directe aux rayons solaires, respecter la distance entre l’unité imposée par le fabricant et le mur d’installation, etc.).

Réaliser des travaux d’isolation et de ventilation

Pour alléger la facture énergétique, pensez à vérifier la ventilation et l’isolation thermique de votre logement. En effet, lorsque ce dernier est bien isolé, vous gagnerez environ 5 °C de température intérieure. Par ailleurs, vous réduirez vos dépenses d’électricité de 20 %. Vérifiez également la ventilation de votre maison. Privilégiez la ventilation naturelle pour réduire le niveau d’humidité et apporter une agréable sensation de fraîcheur.

Plus d'articles de Commerce Equitable
Pourquoi le commerce équitable est-il si bénéfique à l’environnement ?
Pratique connaissant un essor de plus en plus grand chaque année, le...
Lire la suite