Comment concevoir un détachant 100% naturel ?

Il n’est pas toujours nécessaire d’utiliser les détachants que l’on retrouve dans les supermarchés pour l’entretien de son linge. Déjà, ils ne sont pas toujours écologiques et pour ceux qui finissent une boite de lessive par semaine, le coût se ressentira à la longue sur le budget du foyer. Aussi, pour faire des économies et réduire dans la foulée son empreinte carbone, il vaut mieux créer soi-même son détachant. Voici quelques conseils à cet effet.

Pourquoi opter pour une lessive naturelle maison ?

 

On peut créer soi-même son détachant fait-maison avec des ingrédients naturels que l’on retrouve facilement sur le marché. Ce qui plait avec cette alternative, c’est que l’on obtient à l’arrivée une solution écologique et économique. Il n’y a plus de composants chimiques dans la solution craie, ce qui fait qu’il va aisément s’adapter au pH de la peau, surtout de celle des enfants. La plupart des lessives industrielles ne sont pas respectueuses de l’environnement et agressent bien souvent la peau. En choisissant de n’opter que pour des composants naturels comme le savon de Marseille, les cendres de bois, le bicarbonate de sodium, le savon noir ou encore les huiles essentielles, on obtient un linge propre et frais, mais on réalise surtout de belles économies.

La solution obtenue pourra par la suite être utilisée pour le lavage des linges de lit de toute la maisonnée, mais aussi des nappes, des rideaux et autres linges de maison. Il convient tout de même de rappeler que les produits seront utilisés en prélavage, ce qui fait qu’il faudra encore repasser le linge à la machine ou opter pour un lavage à la main lors de l’étape de l’essorage.

Les détachants aux cristaux de soude et au bicarbonate

 

Pour créer un détachant bio à base de cristaux de soude et de vinaigre, on aura besoin de cristaux de soude, de bicarbonate de soude, de vinaigre blanc et de savon noir. Il suffit de mélanger tous les ingrédients à raison d’une cuillère à soupe chacun et de verser le mélange directement dans la machine ou dans un seau que l’on utilisera pour enlever les taches à la main.

Pour créer un détachant à l’huile de ricin et au bicarbonate, on va mélanger un peu de bicarbonate de soude avec de l’huile de ricin et du vinaigre blanc. Cette solution est tout particulièrement conseillée pour le lavage des housses de couette et des parures de lit, car il redonne de l’éclat aux tissus tout en préservant sa qualité. Les taches partiront dès le premier lavage et pour compléter le cycle, on enverra le linge à la machine sur un cycle normal. À noter que pour garder la préparation longtemps, on utilisera de l’alcool benzylique, un conservateur efficace.

Les détachants à base de cendre

 

Ce type de solution est tout aussi conseillé, car il est 100 % naturelle et 100 % économiques puisqu’on a besoin que de cendres de bois et d’un peu d’eau. Pour ce faire, il convient de verser 1 L d’eau chaude dans un seau et de rajouter les cendres en bois avant de les tamiser. On rajoute 1 L d’eau bouillante avant de couvrir le seau avec un torchon propre. Pour que le mélange prenne, il faut laisser la préparation reposer pendant 48 h, en veillant à la mélanger à une ou deux fois par jour. Le filtrage se fera ensuite en deux fois et pour parfumer le liquide obtenu, il suffira de rajouter quelques gouttes d’huile essentielle.

À noter que ces solutions bio pourront être conservées et réutilisées à chaque lessive. À part le nettoyage du linge de lit, elles s’avèrent également efficaces pour nettoyer la table de travail de la cuisine, les linges de maison en général ainsi que pour la lessive des grands comme des petits.