Les astuces pour avoir une chambre écolo

Pour faire de votre maison une habitation écologique, il faut commencer par votre chambre, le lieu où vous passez le tiers de votre vie quotidienne. Comment faire pour que vous n’y dépensiez que le minimum d’énergie tout en la rendant saine sans provoquer des allergies ? Voici les réponses.

Consommer moins d’énergie

Une chambre est qualifiée d’écologique lorsqu’elle ne consomme que le minimum d’énergie pour son éclairage et son chauffage. Ce dernier est surtout indispensable quand vient l’hiver, la raison pour laquelle la plupart des factures d’électricité ont tendance à augmenter durant cette saison. Vous pouvez pourtant faire en sorte de la diminuer en ne surchauffant pas trop les lieux, une température de 18°C étant largement suffisant. En ne l’élevant pas jusqu’à 20 °C comme certains ont la fâcheuse habitude de faire, vous réalisez déjà une belle économie d’énergie.

Côté éclairage, plébiscitez également les ampoules économiques et réservez celles puissantes pour le salon ou les autres pièces à vivre. En effet, les lampes de chevet font bien l’affaire dans une chambre à coucher, même pour ceux n’arrivant pas à dormir sans avoir lu un livre. L’usage de rideaux moins épais ou de voiles contribue aussi à y faire entrer la lumière du jour, vous évitant de devoir utiliser un éclairage artificiel.

Faire des travaux d’isolation

Il n’y a rien de tel aussi pour rendre écologique une chambre qu’y réaliser des travaux d’isolation. Cela est même encouragé par l’État dans la mesure ceux-ci permettent de supprimer les ponts thermiques y existant, donc d’éviter les déperditions de chaleur. Les nuisances sonores en seront également diminuées, une aubaine pour ceux qui ont des enfants en bas âge. D’ailleurs, à travers des aides publiques, l’État peut vous assister quant au financement des travaux d’isolation comme la pose de fenêtres à double vitrage, par exemple, en vous faisant bénéficier d’un crédit d’impôt de 25% à 40 % sur l’achat du matériau d’isolation, de même pour une TVA réduite.

Choisir des matériaux et des matières naturels

Le choix des matériaux ou des matières avec lesquels ont été érigés les murs et le sol de la chambre permet aussi de la qualifier d’écologique. Pour cela, choisissez donc des revêtements naturels, comme du parquet à clipser issu de forêts écogérées, se reconnaissant facilement par son insigne PEFC. Cela signifie que le bois utilisé n’a fait l’objet d’aucun traitement chimique nocif. Il en est de même pour le revêtement à base de linoléum naturel à base de jute, de résines ou d’huile de lin. Naturels, résistants et décoratifs, ils ne risquent pas de provoquer des allergies.

Faites-en de même pour votre mobilier, la parure de votre lit, de préférence en coton bio ou en chanvre disposant de bonne qualité écologique. Des modèles en fibres de bambou ou faits de textiles recyclés existent également. Vous pouvez tout aussi opter pour un linge de lit en lin qui est une matière thermorégulatrice.

Plus d'articles de Commerce Equitable

Matériaux écologiques : pourquoi opter pour le bois pour son portail ?

Que l’on souhaite installer un nouveau portail ou rénover une installation existante,...
Lire la suite