Les avantages du commerce bio

Le commerce bio connaît au fil des années, de plus en plus de succès. Les avantages de consommer / d’opter pour les produits biologiques sont en effet des plus considérables. Et tout comme certains matériaux utilisés dans le bricolage et les travaux de construction sont plus respectueux de l’environnement, les produits du commerce bio sont plus respectueux de la santé.

Qu’appelle-t-on produit bio ?

Les produits bio concernent essentiellement les produits de la culture, les produits de l’élevage, les produits transformés (à l’exemple des produits laitiers, du chocolat bio, etc.) et les produits cosmétiques. Ils doivent répondre à certaines exigences, notamment celles du Règlement Européen de l’Agriculture biologique.

S’il s’agit de la culture, par exemple :

  • il ne doit pas y avoir d’Ogm ;
  • on ne doit pas utiliser de produits chimiques, ni de pesticides de synthèse ;
  • la fertilisation doit favoriser la vie du sol ;
  • une rotation des cultures doit être observée ;
  • et les matières organiques doivent être recyclées.

Pour les produits cosmétiques, il n’y a pas encore de règlementation publique. Les exigences sont inscrites dans des référentiels ou cahiers des charges de certaines marques privées, à l’exemple d’Ecocert. Cette dernière, entre autres, impose :

  • l’absence de composants provenant de la pétrochimie, d’Ogm, de nanoparticules et d’ingrédients issus des animaux (à l’exception de ceux que ces derniers produisent naturellement : le lait, le miel…) ;
  • des emballages biodégradables et recyclables ;

Notons que la marque effectue annuellement des audits sur les sites de fabrication et de conditionnement des produits concernés.

Les avantages des produits bio

Le principal avantage des produits bio, est qu’ils sont meilleurs pour la santé, du fait de la teneur faible, voire nulle, en produits nocifs, dont essentiellement les pesticides. Les produits bio concernant en majeure partie les produits alimentaires, de nombreuses analyses et études portées sur ceux provenant de l’agriculture biologique ont permis de confirmer cela. Entre autres, une étude effectuée dans le Pays de l’Oncle Sam et ayant eu pour public cible, les enfants âgés de 2 à 4 ans, a permis de démontrer que ceux bénéficiant d’alimentation biologique présentaient dans leurs organismes, six fois moins de résidus de pesticides que ceux nourris d’alimentation conventionnelle. Or, faut-il rappeler que les pesticides sont à l’origine de maladies graves comme le cancer.

Toujours par rapport aux aliments bio, et particulièrement les fruits et légumes bio qui viendront agrémenter votre cuisine créative, ils ont le plus souvent meilleur goût et possèdent plus de saveurs dans vos. En effet, d’une manière générale, non seulement, ils respectent les saisons, mais en plus, leurs cueillettes ont lieu à maturité au lieu de murir dans les camions. Les viandes bio, quant à elles, sont moins grasses (éloignant ainsi différentes maladies, telles que celles cardiovasculaires pouvant être fatales). Les céréales bio contiennent par contre, davantage de fibres (favorisant la bonne digestion) et en minéraux (essentiels pour le bon fonctionnement en général de l’organisme).

Concernant les cosmétiques bio, d’une manière générale, et quelle que soit la marque, ils contiennent au moins 95% de composants naturels et  au minimum, 10% d’ingrédients provenant de l’agriculture bio. Une meilleure assimilation par la peau et l’organisme est ainsi au rendez-vous, grâce à la présence exclusive de principes actifs naturels.

A savoir :

  • Selon une étude de l’INRA, les pesticides, additifs et autres ingrédients nocifs contenus dans l’alimentation d’un français moyen sur une année représentent jusqu’à 1,5 kg.
  • Les enfants de 2 à 4 ans sont les plus à risque quant aux effets néfastes du type d’alimentation, en raison du rapport nourriture ingérée / masse corporelle. D’où le choix du public cible de l’étude américaine citée plus haut.
Plus d'articles de Commerce Equitable

Jeux et loisirs créatifs écolos : pourquoi se laisser séduire ?

On oublie les tablettes et les Smartphones, car les ondes électromagnétiques qu’ils...
Lire la suite