Sécuriser ses achats en ligne

En France, les achats en ligne et le paiement sur internet sont devenus des habitudes si bien que les arnaques et le piratage se sont démultipliés ces dernières années. D’autant plus que la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus a amplifié le phénomène.

Ceux qui sont attentifs à ce qu’ils achètent, doivent maintenant en plus regarder comment ils le font. Il est désormais important de sécuriser ses achats et ses comptes, ce qui passe par choisir la bonne banque.

Quelles sont les mesures de sécurité à prendre lors des achats en ligne ?

Grâce au développement de l’e-commerce et des divers moyens de paiement faciles à utiliser, les achats sur internet se sont simplifiés. Pourtant, de plus en plus de consommateurs ne se sentent plus en sécurité lorsqu’ils font leur shopping en ligne. Dans ce cas, voici quelques mesures de sécurité à prendre en compte pour protéger son argent .

Inspecter la sécurité du site

Le moyen le plus sûr et le plus efficace pour sécuriser ses achats en ligne est sans doute de n’accéder qu’à des sites fiables et de confiance. Pour les reconnaître, il n’y a rien de plus simple que de vérifier :

  • les mentions légales (qui est obligatoire en France)
  • les conditions générales de vente (ou CGV). Ces détails pertinents en disent long sur le site,
  • mais aussi le produit à acheter (prix, provenance et livraison).
  • Tout bon site e-commerce doit avoir son url qui démarre par « https.// » et non d’un simple « http.// ». Bien que la page HTTPS ne garantisse pas qu’il s’agisse d’un site d’arnaque, elle apporte tout de même une certification de sécurité qui pourra rassurer le client.  

Se méfier des offres trop alléchantes

Outre les sites e-commerce douteux, les arnaqueurs peuvent aussi se frayer des chemins dans les plateformes intermédiaires connues telles que eBay, Amazon et Aliexpress. Pour ce faire, ils proposent des offres trop alléchantes, voire douteuses. Afin de reconnaître ces offres, il est conseillé de vérifier :

  • les commentaires, les avis et les retours des clients
  • ainsi que la note du produit sur le site.
  • Pour ne pas tomber dans le piège de ces malfaiteurs, il est également plus prudent de toujours faire des comparaisons de prix à travers différents sites e-commerce pour éviter les mauvaises surprises.

Quelles sont les solutions pour sécuriser sa carte bancaire ?

Les cartes bancaires sont souvent les cibles des pirates informatiques. Il est donc aussi important de sécuriser sa carte ainsi que son compte bancaire avant de faire du shopping sur internet.

Profiter des offres des banques en ligne et autres Fintech

Depuis peu, les néobanques ou les banques en ligne tentent de séduire de nouveaux clients en proposant de nombreuses offres pour sécuriser les paiements en ligne.

Pour éviter le piratage, elles mettent, par exemple, à disposition :

  • des cartes bancaires éphémères qui s’actualisent et qui effacent toutes les traces après chaque achat.
  • Des cartes virtuelles, ou e-cartes qui ne seront utilisables que pour les achats en ligne.
  • Des cartes à crypto dynamique (CVV qui change).

Elles proposent aussi à leurs clients des applications entièrement dédiées qui refusent automatiquement les achats sur les sites douteux. Pour plus de sécurité, il est également possible de passer par des applications de paiement sécurisé telles que : PayPal, Paylib…

 Les utilisateurs peuvent aussi opter pour des cartes prépayées qui sont sans découvert possible. Quand la carte est chargée il est possible de faire des achats sinon c’est impossible.

De leurs côtés, qu’il s’agisse de Visa ou MasterCard, les banques mettent aussi à disposition de leurs clients de nouveaux outils permettant de bloquer les montants journaliers dédiés aux paiements en ligne ou de bloquer uniquement les achats en ligne.

Vérifier régulièrement ses transactions

Il est également recommandé de vérifier régulièrement ses transactions bancaires afin de minimiser les risques de piratage et les mauvaises surprises. En cas d’anomalie ou de problème, ou au cas où une transaction douteuse a été effectuée via la carte sans l’accord du propriétaire, le plaignant doit directement :

Il a 10 jours pour faire opposition auprès de sa banque. Le plus tôt étant le mieux. Grâce à une assurance offerte par son établissement financier, il peut bénéficier d’une couverture et d’un remboursement.

Plus d'articles de Commerce Equitable
Pourquoi le commerce équitable est-il si bénéfique à l’environnement ?
Pratique connaissant un essor de plus en plus grand chaque année, le...
Lire la suite