Comment reconnaitre un bon miel ?

Pour jouir d’une parfaite santé, le miel est l’un des aliments à intégrer à son alimentation. Riche en vitamines, en oligo-éléments et en minéraux, cet aliment offre de nombreux bienfaits.

D’après un récent sondage, les Français consomment plus de 45 000 tonnes de miel par an. Malheureusement, seule une faible quantité de cette consommation est produite en France. La grande majorité provient en effet d’autres pays. Conséquence : de nombreux mélanges frauduleux sont déversés sur le marché. Cependant, il est possible de profiter pleinement de ce produit en misant sur certains critères. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir des informations utiles pour choisir le bon miel.

Vérifier l’origine du miel

Lors de la sélection d’un miel, il est recommandé de se fier à son instinct. Précisons toutefois que cet élément seul ne permet pas de trouver un bon produit de ruche. En effet, si la couleur du miel semble appétissante, elle ne constitue pas un gage absolu de qualité. Pour faire le meilleur choix, vérifiez si votre miel porte la mention « Récolté et mis en pot par l’apiculteur ». Si c’est le cas, vous avez la certitude de choisir un miel fabriqué dans de bonnes conditions. À noter que la date limite d’utilisation est également une information cruciale à considérer lors de l’achat. Dans les normes, la durée maximale de conservation d’un miel est de deux ans après sa mise en pot. Vous pouvez faire un tour sur le site Ma Ruche en Pot pour choisir votre miel.

Outre ces informations, l’origine du miel doit vous préoccuper. En effet, les miels vendus au marché proviennent de diverses sources. Dans la mesure du possible, il est conseillé de choisir un produit de ruche dont la qualité est attestée par spécialistes en apiculture. Que vous préfériez les miels monofloraux ou les miels polyfloraux, connaitre l’origine de votre miel vous permettra de profiter de tous les bienfaits de ce merveilleux aliment.   

Se renseigner sur la procédure de mise en pot

Pour bien profiter des bienfaits du miel, il est important de faire preuve de vigilance lors de l’achat. Dans les normes, un pot de miel pur ne contient que du miel issu du travail des abeilles. Si vous voyez des mentions d’arômes, de glucose, de conservateurs… vous savez qu’il s’agit d’un miel frelaté. Posez-le vite et allez voir ailleurs.

Le saviez-vous ? Tous les miels sont liquides au début. Mais, avec le temps, ils commencent par se cristalliser et deviennent de plus en plus solides. En général, les sucres contenus dans le miel se cristallisent au bout de 6 à 12 mois et la pâte initialement sirupeuse devient plus compacte. Pour certains, cette transformation est un mauvais signe. Pourtant, ce n’est pas le cas. En effet, la cristallisation du miel est due aux apports en miellat et en nectar de l’abeille. Si vous trouvez un miel cristallisé, sachez donc qu’il s’agit d’un miel de bonne qualité.

Selon le cas, il est possible de choisir un miel liquide et d’attendre quelques jours pour sa solidification. À noter qu’il est tout à fait possible de le passer au réfrigérateur pour accélérer le processus de cristallisation. Si le miel ne durcit pas au bout de quelques jours, c’est qu’il s’agit d’un produit de mauvaise qualité.

Plus d'articles de Commerce Equitable

La caisse enregistreuse tablette : un atout potentiel pour votre commerce

Avec l’introduction de la caisse enregistreuse en ligne, les ventes et les...
Lire la suite