Les avantages d’une alimentation bio

Le naturel et le bio constituent la grande tendance du moment, en particulier en termes d’alimentation. Mais au-delà de l’effet de mode, consommer naturel et bio présente de nombreux avantages sur la santé, le bien-être et pour la planète. Découvrez donc toutes ces bonnes raisons d’adopter une alimentation naturelle et bio.

Consommer des produits plus goûteux

Les aliments issus d’une agriculture biologique sont plus savoureux. En effet, les fruits et légumes bios ne sont récoltés qu’une fois mûrs. Ils disposent ainsi du temps suffisant pour se gorger de tous les nutriments et de tous les arômes qui contribuent à optimiser leur succulence. Par ailleurs, ces aliments sont cultivés dans les meilleures conditions, sans pesticides ni engrais chimiques et en plein soleil. Il en résulte des aliments riches en minéraux, en vitamines, en antioxydants et en goût.

Et même transformés, ces aliments conservent toute leur qualité, à l’exemple des fruits secs bio. Ces derniers sont à consommer nature en guise d’en-cas ou à incorporer comme ingrédients de différentes recettes. Même les huiles végétales bios ont plus de saveur pour rehausser vos plats. Pour une préparation culinaire à la fois délicieuse et excellente pour la santé, misez sur l’usage de l’huile de coco. Elle est facilement assimilée par l’organisme et est exempte de cholestérol. En plus, cette huile constitue un allié minceur de taille.

Manger plus sain

Les bienfaits d’une nourriture naturelle et bio sur la santé ne sont plus à présenter. En effet, les fruits et légumes en provenance d’une agriculture biologique sont largement plus sains. Ils ne contiennent ni pesticides, ni produits chimiques, ni métaux lourds. Ils sont largement plus riches en nutriments que les aliments issus d’une agriculture classique. Ainsi, consommer des produits bios permet de combler tous les besoins en vitamine et en minéraux pour une meilleure santé.

Préserver l’environnement

Privilégier une consommation bio est un geste éco responsable dans la mesure où l’agriculture biologique préserve les sols et limite les risques d’érosion. Dans l’agriculture classique, l’usage d’engrais chimique et de pesticides est extrêmement destructeur pour les sols, les eaux et pour l’environnement en général. Dans l’agriculture bio, les matières organiques végétales ou animales sont privilégiées, ce qui est beaucoup moins agressif. Il en résulte une terre où les espèces vivantes poussent et évoluent en toute quiétude.

Faire des économies

Contrairement aux idées reçues, acheter des produits biologiques ne revient pas plus cher que d’acheter des produits issus d’une agriculture traditionnelle. Certes, l’agriculture bio demande plus d’exigences, de temps et de main-d’œuvre avec des rendements plus faibles. Il est donc normal que les prix affichés soient généralement plus en hausse par rapport à ceux des produits classiques. Toutefois, à bien y réfléchir, l’écart de ces tarifs est de plus en plus réduit avec le développement du bio. En outre, il importe de considérer d’autres aspects tout aussi importants en vue d’équilibrer la balance économique :

  • Les produits en provenance d’une agriculture classique qui jouissent d’aides octroyées par les contribuables ;
  • Les coûts environnementaux divers.

Bénéficier d’une certification

Une certification est attribuée aux produits biologiques afin d’en attester la qualité. Elle est délivrée par le ministère de l’Agriculture et signifie que l’aliment en question possède 95 % d’ingrédients d’origine biologique. Cet étiquetage est apposé sur les emballages. Pour l’obtenir, un contrôle strict est réalisé. Par ailleurs, chaque agriculteur qui bénéficie de cette certification est contrôlé une fois tous les ans de manière impromptue. Consommer bio permet donc de bénéficier de cette certification qui est tout simplement gage de qualité.

Plus d'articles de Commerce Equitable

Que faut-il savoir sur le secteur commerce ?

Le développement économique d’un pays repose en grande partie sur le secteur...
Lire la suite