Pourquoi le commerce équitable est-il si bénéfique à l’environnement ?

Pratique connaissant un essor de plus en plus grand chaque année, le commerce équitable agit en faveur des producteurs comme des consommateurs, mais également du climat. Pourquoi et comment est-il bénéfique à l’environnement ? Explications.

Qu’est-ce que le commerce équitable ?

Cette pratique est un accord entre les acheteurs et les producteurs dans les pays pauvres, pour assurer à ces derniers une rémunération plus juste. Le tout en s’assurant cependant que le producteur a recours à des procédés qui respectent l’environnement.

Une pratique injustement critiquée

Les produits issus du commerce équitable ne sont pas locaux et parcourent des milliers de kilomètres, d’un pays du Sud à un pays au Nord. Ces voyages relâchent cependant une certaine quantité de CO2 dans l’atmosphère, légitimant des doutes quant aux bénéfices qu’il apporte à l’environnement.

Toutefois, une comparaison a été faite sur l’impact de ces longs voyages par rapport aux produits ordinaires obtenus et consommés dans le Nord sur le climat. Elle a montré que l’impact issu des produits du commerce équitable était égal, et dans certains cas, inférieur à l’impact de ces produits locaux.

Les bénéfices actuels sur l’environnement

Le commerce travaille à assurer des revenus plus corrects aux producteurs issus des régions les plus pauvres du monde, certes, mais pourquoi est-il bénéfique pour le climat ? Voici les raisons :

·         Assure une protection accrue de la faune, de la flore et du sol

Actuellement, les produits issus de ce commerce sont des produits obtenus grâce à l’agriculture biologique, plus sains et qui préservent l’environnement. Ils sont donc de plus grande qualité, et également plus savoureux, permettant aux cuisiniers professionnels comme aux amateurs de tester d’excellentes recettes de cuisine. Une utilisation à grande échelle des produits chimiques est en effet un risque pour la faune comme la flore environnante. Ces produits se propagent en effet très facilement à travers, l’eau, les plantes, la terre et même les animaux, mettant en danger leur survie sur le long terme.

Cependant, une utilisation très restreinte de pesticide est encore autorisée dans le cas où la pratique de l’agriculture biologique n’est pas encore au point.

·         Prône l’économie d’énergie et la gestion des déchets

Les principes du commerce équitable exigent aussi des producteurs une maitrise des énergies utilisées. L’utilisation de sources d’énergie renouvelables est donc prônée pour limiter au maximum les émissions de gaz à effet de serre. Les déchets générés par leur production devra aussi être bien gérer pour réduire leur impact au minimum.

Si les produits du commerce équitable sont plus appréciés et facile à trouver, la consommation éthique n’est pas encore globale, et d’autres actions devront être menées pour sauver la planète. Essayez d’en découvrir plus sur ce sujet sur pressecologie.com.

Des ajustements en cours d’élaboration

Si le verdict final a prouvé que le commerce équitable avait une influence positive sur l’environnement, des améliorations sont encore en cours. Le but sera de mettre au cœur du commerce équitable la protection de l’environnement, car bien qu’elle fasse partie de ses principes de base, elle n’était pas la priorité.

Plus d'articles de Commerce Equitable

Que faut-il savoir sur le secteur commerce ?

Le développement économique d’un pays repose en grande partie sur le secteur...
Lire la suite