Réinventez le voyage avec le tourisme durable

Le terme tourisme durable est de plus en plus à la mode. Mais, la vérité est que la plupart des touristes et voyageurs ne sont pas conscients de ce que cela implique vraiment. En effet, pour comprendre ce concept, il faut connaître les bonnes pratiques qui en font un facteur clé du tourisme réinventé.

Protection de l’environnement

Éviter la détérioration de l’environnement est un aspect fondamental lorsqu’il faut parler de tourisme durable. Faire de la randonnée pour se rendre à certains endroits, éviter l’utilisation de véhicules à moteur ou ne pas laisser de déchets lors des excursions ou visites sont par exemple de bonnes habitudes dans le tourisme durable avec Explora project.

Il faut aussi limiter et réguler l’accès aux lieux naturels à forte demande touristique. En même temps, il est important de privilégier les transports en commun moins polluants comme le train pour les longs trajets ou le vélo pour les visites des villes et lieux touristiques.

Respect de la biodiversité

Une variante du respect de l’environnement lors des déplacements est celle du respect de la biodiversité. De cette manière, observer et profiter de la nature ne doit pas mettre en danger ou conduire à la maltraitance des animaux. Par exemple, il faut s’assurer de respecter leur territoire et leurs habitudes d’un safari photographique en Afrique.

Conservation du patrimoine culturel

Le tourisme durable englobe aussi des aspects tels que la conservation du patrimoine qui doit être pris en compte dans le développement touristique des régions. Prendre soin et respecter les monuments et les bâtiments historiques est essentiel lors de la visite de destinations touristiques.

La limitation et la réglementation de l’accès à certains monuments comme devraient devenir une règle lorsque l’excès de touristes met en péril la bonne jouissance de ceux-ci. Un exemple clair est le complexe mégalithique de Stonehenge dans le sud de l’Angleterre. Toutes les installations et les services touristiques ont été installés à quelques kilomètres, favorisant ainsi la préservation du paysage.

Respect des autres cultures

Le tourisme durable implique le respect des autres cultures, ce qui est fondamental en voyage. Chaque touriste doit s’adapter et respecter les coutumes des lieux visités tout en étant soucieux de leur nature. Le respect des règles de courtoisie et l’élimination du langage offensant ou stéréotypé sont des aspects à considérer.

Faire des achats responsables

Pour que les touristes s’assurent qu’ils pratiquent un tourisme durable, ils doivent prendre en compte le fait que les produits achetés n’ont pas été produits avec l’exploitation par le travail. En outre, une bonne pratique consiste à respecter et à faire preuve d’empathie avec les commerçants et les vendeurs locaux.

Payer au juste prix

L’achat responsable consiste à payer un prix juste pour les produits que les touristes acquièrent au cours de leurs voyages.

Par exemple, suivre la coutume du marchandage dans certains pays n’implique en aucun cas de « presser » le vendeur en essayant de réaliser des économies, ce qui est dans la plupart des cas ridicule.

Acheter des produits locaux

Une autre façon de pratiquer le tourisme durable est d’acheter des produits qui profitent à l’économie locale lors des voyages. La consommation de plats typiques dans les restaurants ou l’achat de produits fabriqués localement sont de bons exemples de ce type de tourisme.

Bien entendu, acheter également des produits artisanaux locaux est une bonne coutume qui contribue au développement de l’économie des régions visitées.

Plus d'articles de Commerce Equitable

L’utilisation des tablettes dans le commerce de détail

L’utilisation de tablettes dans la publicité sur le point de vente est...
Lire la suite